Pour garder un vin plus de quelques semaines, il faut le stocker dans de bonnes conditions. Les principales conditions d'une bonne conservation du vin sont l'abri de la lumière, des vibrations, une température constante, une humidité assez élevée 70/80%,une bonne ventilation et l'absence d'odeurs fortes.Lorsque l'on parle de 'cave' ici, on entend, non seulement des locaux qui se trouveraient en sous-sol de la maison, mais aussi, tout endroit aménagé pour la conservation du vin: un coin du garage, une placard, ...

 

 

 

 

La lumière abîme le vin, surtout les vins blancs et les mousseux. Masquez toute source de lumière du jour et, un ampoule électrique étant nécessaire pour se déplacer dans la cave, n'en choisissez pas une trop forte et éteignez lorsque vous quitter le local.

 

La température : probablement le critère le mieux connu, la température doit être constante entre 5 et 18°C, l'idéal étant de 10 à 14°C. Ce qu'il faut surtout surveiller, ce sont les fluctuations. Passer de 20°C en été à 8°C en hiver ne pose pas de problème, mais une telle fluctuation en une semaine créera des problèmes : dilatation et rétraction du vin, bouchon abîmé .

 

  

Le taux d'humidité idéal se situe entre 75 et 80%. Un air trop sec dessèchera les bouchons, trop d'humidité pourrira les cartons et les étiquettes. Pour augmenter l'humidité on peut couvrir le sol de gravier et pour la réduire, veiller à une bonne ventilation et isolation de certaines sources d'humidité (suintement de murs, …). Une bonne ventilation est indispensable, mais il faudra la surveiller en été et en hiver afin de ne pas introduire un air trop froid ou trop chaud. La ventilation empêchera la moisissure due à une trop grande humidité et les dégâts causés par les odeurs.

Evitez la proximité d'odeurs fortes comme celle l'essence et de peintures, ou la proximité de légumes qui peuvent amener des moisissures ou des parasites sur les bouchons.

Une dernière recommandation : stockez les bouteilles inclinées pour que le bouchon reste en contact avec le vin.